Quand Guillaume Lizot* et ses compagnons répondaient aux Anglais par la bouche de leurs fusils. » 1- Frontenac répond à Phips

1- Frontenac répond à Phips



Laisser une réponse