M’en revenant de la jolie Rochelle…

http://www.alansim.com/canhtml/can016.html

M’en revenant de la jolie Rochelle (bis)

J’ai rencontré trois jolies demoiselles

C’est l’aviron qui nous mène, qui nous mène,

C’est l’aviron qui nous mène en haut

Nos ancêtres, paraît-il,  chantaient ce refrain lorsque l’aviron les menaient vers les pays d’en haut. Quand j’étais enfant et que mon père fredonnait cette chanson, j’ignorais qu’un lien si particulier nous reliait, nous Québécois, avec la jolie ville de La Rochelle et que les ancêtres des Acadiens provenaient en grande majorité de cette région. Bien que la plupart de nos pionniers québécois aient pour origine la Normandie,  la région du Poitou qui comprend les départements de la Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vienne nous a aussi fourni  de nombreux migrants qui allaient être à la base de notre nation.

Du côté des Vaillancourt, j’ai compté 75 personnes hommes et femmes qui sont nés dans le seul département de  la Charente-Maritime et 56 du côté des Lapierre.  Ils sont arrivés entre 1645 et 1700.

Région du poitou

Le département de Charente-Maritime

Charmant coin de pays que cette Charente-Maritime d’où je reviens. J’y ai rencontré cependant peu de touristes québécois. Septembre est pourtant un des meilleurs temps pour visiter la région. À ce moment de l’année, le flot touristique de l’été  qui envahit surtout la côte, l’île de Ré et l’île d’Oléron est retourné dans ses terres et le temps est encore fort agréable. Arrivent alors les retraités qui circulent en vélo sur les nombreuses pistes cyclables des îles charentaises.

Somptuosité de la mer et  richesse de la terre, telles sont les impressions qui me restent de ce séjour d’une semaine au pays de nos ancêtres. Rien d’étonnant à ce que la côte attire autant d’estivants avec ses petits ports, ses pittoresques villages de pêcheurs et d’ostréiculteurs, ses maisons  blanches aux volets verts. Une tournée dans l’arrière pays  nous fait découvrir  une agriculture prospère : vastes champs de maïs, de tournesols et des vignes en quantité, élevage de bovins,  petits villages  tout en pierres et surtout, surtout le charme de ces très  vieilles églises romanes où nos ancêtres ont été baptisés. Il y en a partout, dans le moindre bourg, la moindre commune. En voici quelques exemples :

Église Saint-Pierre de Brie-sous-Matha, lieu de naissance de nos ancêtres Michel Mailloux et Jeanne Mercier

Église Saint-Victurnien de Villars-les-Bois, lieu d'origine de Pierre Biroleau

Église Notre-Dame-de-l'Assomption de Fontaine-Chalendray où a été baptisé Étienne Benoît un autre de nos ancêtres

Église Notre-Dame-de-l'Assomption de Surgères où a été baptisée Marie Gendre

***

La Rochelle

Le port de La Rochelle

Le port de La Rochelle avec ses deux tours est un des plus beaux de France, sinon le plus beau avec celui de Marseille. Il est passé par  là tant de gens. Il s’est passé là tant de choses. Mentionnons le fait historique le plus connu et le plus important, soit le siège de La Rochelle qui a eu lieu en 1627-1628, peu d’années avant le départ de plusieurs de nos ancêtres. Le conflit entre catholiques et protestants s’était en bonne partie calmé depuis qu’Henri IV avait signé l’édit de Nantes. Ce compromis visait à  limiter la progression  du culte huguenot tout en permettant aux protestants  de continuer à pratiquer dans des lieux bien spécifiques. À la faveur de ce décret, La Rochelle était devenue un important foyer huguenot. Pour le successeur d’Henri IV, Louis XIII et pour son ministre Richelieu cette situation devenait extrêmement dangereuse car le port recevait l’aide des Anglais qui ne demandaient  pas mieux que d’utiliser cette porte d’entrée sur le continent. Richelieu a fait déployer 20 000 hommes autour de la ville et il a fait construire une digue de 1 500 mètres avec des canons pointés vers le large. Après un an sans ravitaillement, les Rochelais affamés se sont rendus.

Parmi nos ancêtres tous n’étaient  pas catholiques contrairement à ce qu’on aurait pu croire tant la religion protestante a été démonisée chez nous.  Côté Vaillancourt, parmi ceux qui ont été baptisés au temple protestant de La Rochelle, citons, entre autres, Paul Chalifour (1612), Marguerite Doucinet (1641), Marie Duteau (1639), Jeanne Perrin (1615), Daniel Perron (1638) Marie Louise Targer (1642). Côté Lapierre, en plus de  Marguerite Doucinet (1641), Marie Duteau (1639), Jeanne Perrin (1615) qui sont des ancêtres communes aux deux familles, il faut ajouter Hélène Dodin (1643).

Cette période trouble de conflits religieux a laissé sa marque dans l’architecture de plusieurs églises transformées en véritables forteresses parce que  situées non loin des côtes comme celle d’Angoulins, où a été baptisée notre ancêtre Anne Ledet.

Partie arrière de l'église d'Angoulins

***

Brouage

Un Québécois qui se respecte ne peut passer en Charente-Maritime sans s’arrêter à Brouage, lieu d’origine de Samuel de Champlain. Complètement entourée de remparts, cette ville autrefois fort active, important port de guerre à l’époque de Richelieu semble aujourd’hui plus ou moins abandonnée au milieu de nulle part. Ce lieu tranquille peu exploité pour le tourisme mais chargé d’histoire a beaucoup de charme finalement même si on nous avait déconseillé d’y aller parce que, paraît-il, il n’y avait rien d’intéressant.  Mais l’endroit en vaut la peine, ne serait ce que pour faire le tour des remparts et s’arrêter à l’église où sur un écriteau il est mentionné : «Chassé de Québec en 1629 par les Anglais, Champlain a prié dans cette église, promettant de faire construire un sanctuaire en l’honneur de Notre-Dame de Recouvrance à Québec si le Canada lui était rendu. Il a été exaucé et s’est acquitté de son vœu. »

Église Saint-Paul et Saint-Pierre de Brouage

Inscription dans l'église de Brouage

Remparts de Brouage

***

Villes de Charente-Maritime

Dans la région, nous avons visité trois autres villes très intéressantes comme Saintes avec son amphithéâtre gallo-romain, la cathédrale Saint-Pierre et l’église Saint-Eutrope,  Rochefort et sa corderie et la réplique de l’Hermione qu’on reconstruit actuellement, ce bateau sur lequel la Fayette s’est embarqué pour participer à la guerre d’indépendance américaine et enfin Saint-Jean d’Angély qui fut un bastion de la réforme au XVIe siècle.

Amphithéâtre gallo-romain à Saintes

Cathédrale Saint-Pierre à Saintes

Reconnaissez-vous ces pierres d'une rue de Rochefort ?

L'église de l'abbaye de Saint-Jean d'Angély. Sa construction fut stoppée à la Révolution.

Vue de notre gîte à Angoulins

***

Voici donc un très bref aperçu de la région.  Nous avons parcouru le département  de long en large et nous nous sommes arrêtés dans plusieurs villages. Il y aurait encore tant à dire. Dans un article subséquent, il sera question de Jacques Archambault et de sa famille  partis  du village de Dompierre-sur-Mer non loin de La Rochelle et  de qui nous descendons neuf fois côté Vaillancourt et quatorze fois côté Lapierre. Nous avons donc encore plus de sang Archambault dans les veines que de sang Vaillancourt ou Lapierre. Enfin, je compte vous parler dans un prochain texte des filles de La Rochelle.

Pour terminer, voici la liste de nos ancêtres originaires de Charente-Maritime, côté Lapierre et côté Vaillancourt .

Marie Vaillancourt

Liste de nos ancêtres côté Lapierre ayant pour origine la Charente-maritime par date d’arrivée

Date d’arrivée Nom Lieu d’origine
Vers 1635 Anne Martin La Rochelle (probable)
1645 Mathieu Choret La Rochelle
1646 Jacques Archambault Dompierre-sur-Mer
1646 Françoise Tourault Dompierre-sur-Mer
1646 Marie 1 Archambault Dompierre-sur-Mer
1646 Marie 2 Archambault Dompierre-sur-Mer
1646 Anne Archambault Dompierre-sur-Mer
1647 Marie Vien Marennes
1647 Étienne Vien Marennes
1651 Jean Chénier Celles
1652 Jacques Galarneau La Rochelle
1652 Jean-Baptiste Bourgery La Rochelle
1652 Marie Marthe Souligny Saintes
1652 Marie Gendre Surgères
1653 Philippe Étienne Doeil-sur-le-Mignon
1653 Catherine Laurion Sainte-Soulle
1654 Marie-Madeleine Macart La Rochelle
1657 Pierre Dagenais La Rochelle
1658 Jeanne Perrin La Rochelle
1658 Marie Duteau La Rochelle
1658 Simon Jean Chapacou Év.  De Saintes
1658 Marie Vincente Pacaud Év. De Saintes
1658 Mathurin Laurion Sainte-Soulle
1659 Marie Fonteneau La Rochelle
1659 Olivier Charbonneau Marans
1659 Marie Marguerite Garnier Marans
1659 Anne Charbonneau Marans
1659 Pierre Goguet Marans
1659 Louise Garner Marans
1659 Marie-Anne Goguet Marans
1659 Jeanne Crépeau Saint-Georges d’Oléron
1659 Pierre Dardenne Villeneuve-la-Comtesse
1659 René Dardenne La Rochelle
1659 Antoine Renaud La Brée-les-Bains
1659 François Bailly La Rochelle
1659 Gillette Chaigne Dompierre-sur-Mer
1660 François Pillette Pouillac
1661 Madeleine Du Bois La Rochelle
1662 Marguerite Doucinet La Rochelle
1663 Marie Faucon Brouage
1663 Hélène Dodin La Rochelle
1663 Catherine Pillat La Rochelle
1663 Catherine Paulo La Rochelle
1663 Marie Valade La Rochelle
1663 Isaac Dodin Saint-Martin-de-Ré
1664 François Marchand Saint-Martin-de-Ré
1665 Henri Brault Ballon
1666 Guillaume Valade La Rochelle
1667 Jean Bouteiller Loix
1669 Madeleine Grosleau La Rochelle
1669 Françoise Ancelin La Rochelle
1670 Louis Marchand Ars-en-Ré
1672 Jeanne Petit La Rochelle
1692 Guillaume Tartre Saintes
1693 André Gourbeil Saint-Porchaire
1695 Joseph Daniel moreau Virollet

Liste de nos ancêtres Vaillancourt ayant pour origine la Charente-Maritime par date d’arrivée

Date d’arrivée Nom Lieux d’origine
1644 Jean Doyon Périgny
1645 Ignace Bonhomme La Rochelle
1645 Mathieu Choret La Rochelle
1646 Jacques Archambault Dompierre-sur-Mer
1646 Françoise Tourault Dompierre-sur-Mer
1646 Anne Archambault Dompierre-sur-Mer
1646 Marie Archambault Dompierre-sur-Mer
1646 Jacquette Archambault Dompierre-sur-Mer
1646 Laurent Archambault Dompierre-sur-Mer
1647 Paul Chalifour Périgny
1647 Étienne Vien Marennes
1647 Marie Vien Marennes
1649 Charlotte Maugis Région de Saintes
1649 Suzanne Miville Brouage
1649 Barbe Renaud La Rochelle
1649 Vincent Renaud La Rochelle
1649 Marie Métayer Longèves
1650 Jean Plante La Rochelle
1651 Jean Chénier Celles
1652 Anne Ledet Angoulin
1652 Jean-Baptiste Bourgery La Rochelle
1652 Jacques Ratté La Rochelle
1652 Marie Gendre Surgères
1653 Philippe Étienne Doeuil-sur-le-Mignon
1653 Catherine Laurion Sainte-Soulle
1656 Marie Martin La Rochelle
1657 Daniel Perron Bourgneuf
1657 Catherine Forestier La Rochelle
1658 Marie Duteau La Rochelle
1658 Pierre Duteau La Rochelle
1658 Jeanne Perrin La Rochelle
1658 Mathurin Laaurion Sainte-Soulle
1659 Henri Brault Ballon
1659 Gilette Chaigne Dompierre-sur-Mer
1659 Jean Lepellé Brouage
1659 Pierre Dardenne Villeneuve-la-Comtesse
1659 René Dardenne La Rochelle
1659 François Vézina La Rochelle
1659 Olivier Charbonneau Marans
1659 Marguerite Garnier Marans
1659 Anne Charbonneau Marans
1659 Pierre Goguet Marans
1659 Louise Garnier Marans
1659 Marie Anne Goguet Marans
1659 Élie Beaujean Saintes
1659 Marie Boisdon Saint-Rogatien
1661 Perrine Therrien La Rochelle
1661 Madeleine Du Bois La Rochelle
1662 Marguerite Doucinet La Rochelle
1662 Thomas Rondeau Sainte-Soulle
1662 Antoine Brunet La Rochelle
1663 Marie Louise Targer La Rochelle
1663 Françoise Moisan La Rochelle
1663 Jeanne Soyer La Rochelle
1663 Louise Gargottin Thairé
1664 Pierre René Niquet Brizambourg
1664 Maurice Rivest La Rochelle
1665 René Rhéaume Aytré
1665 Renée Rivière La Rochelle
1665 Étienne Contant Burie
1666 Andrée Remondière La Rochelle
1666 Guillaume Valade La Rochelle
1666 François Labadie Saint-Léger
1667 Michel Mailloux Brie-sous-Matha
1669 Jeanne Mercier Brie-sous-Matha
1669 Françoise Ancelin La Rochelle
1669 Barbe Ménard La Rochelle
1670 Guillaume Gournay Dolus d’Oléron
1670 Marie Gareau La Rochelle
1671 Renée Birette La Rochelle
Vers 1685 Antoine Boudrias La Rochelle
1698 Pierre Nadon Saintes
1693 Pierre Biroleau Villars-les-Bois



9 commentaires de “M’en revenant de la jolie Rochelle…”

  1. Alexis

    Merci Marie pour ce bel article, comme toujours rédigé avec une fort jolie plume. C’est incroyable comme en France les traces du passé sont bien conservées… jusqu’aux rue pavées en 1684 ! J’ai bien hâte de te lire sur les filles de La Rochelle… Peut-être nous expliqueras-tu pourquoi, sans les choisir, ce sont malgré tout les plus belles ?

  2. Jean Michel

    En lisant ce récit, j’ai l’impression de voyager avec toi. J’ai bien hâte au prochaine article qui j’en suis sur sera comme d’habitude des plus intéressants …. Merci !!

  3. Jean-François

    Je suis tombé sur ce blogue tout à fait par hasard et je vous dois une fière chandelle. En effet, ayant moi-même un blogue axé sur la généalogie et principalement sur mon ancêtre venu de Saint-Sauveur de la Rochelle vers 1650 pour Montréal, Pierre Dagenais dit Lépine, je me demandais si vous n’auriez pas quelques infos à me livrer à ce sujet.

    Vous êtes libre de faire comme bon vous semble. Juste que j’aurais aimé connaître plus de détails sur son départ, quel bateau il avait pris, ect…

    Merci et à bientôt j’espère !

  4. grassiot

    bonjour

    felicitations pour votre magnifique site !
    j’habite en aunis a puyravault ( lieu d’ou est partie ozane achon )
    l’ancetre maternelle de tous les tremblay d’amerique .ma femme et moi-
    meme sommes parents avec eux par les parents d’ozanne . je suis
    egalement parent avec les familles letourneau par leur ancetre mater-
    nelle (sebastienne guerry) .puyravault est aussi le lieu de naissance
    de jacques vesinat et enfin je travaille aussi sur le lieu d’origine
    des familles bergeron situe a 8 kms de chez moi .
    ma passion : donner un peu de lumiere au passe de vos ancetres .

    quel magnifique pays vous avez !!! a bientot JANY

  5. Lucie

    Salut Marie
    C’est super intéressant ce que tu as écrit.
    Je suis très contente et ça ne fait qu’augmenter
    mon goût de retourner à mes recherches et aussi de voyager dans
    ces endroits que tu as visités.
    Au plaisir de te relire. Merci.

  6. Boutet

    Bravo pour votre présentation

    Descendant des Boisdon-Monrouzeau de Saint Rogatien, j’ai fait le lien avec le couple Boisdon-Vézinat qui a fait souche au Canada.
    A bientôt

  7. Liette Nadon

    Bonjour,

    Je vous félicite pour votre magnifique site et moi heureuse
    de le découvrir.
    J’ai été agréablement surprise de découvrir la date exacte de l’arrivée de mon ancêtre Pierre Nadon en 1693 (côté Vaillancourt).
    Si vous avez d’autres informations le concernant, vous serait-il possible de me les transmettre?
    Je vous remercie et encore félicitations

  8. Françoise Rivest

    Merci pour ce beau voyage. vous nous donnez le goût d’y aller aussi. Votre liste d’ancêtre est vraiment impressionnante. D’où vient l,information concernant Maurice Rivest en 1664. C’est la première fois que je lis une telle date. c’est habituellement très vague. Merci pour votre travail

    Françoise

  9. BOUTET Henri

    Bonjour cher cousin…….moi-m^me descendant de Pierre Boisdon -Monrouzeau…une de mes ancêtres Victoire Boisdon (+ en 1902) m’intéresse .. J’envisage d’écrire sur elle et son environnement Villedoux-Marans.
    Bonne recherche


Laisser une réponse